Produits de sports et loisirs
dédiés aux personnes à mobilité réduite.

Notre histoire, une aventure humaine

L’histoire de Mouvly, c’est notamment l’histoire d’un homme : celle de Serge Klipfel.

 

L’histoire d’un homme

Serge est originaire d’Alsace où depuis tout jeune, il s’est découvert une passion pour le sport. Le football d’abord, puis la boxe française et la moto sur circuit. Après un BEP en maintenance industrielle et une mention complémentaire dans le dessin industriel, Serge suit un apprentissage de modeleur mécanicien. En parallèle, il commence les compétitions de moto. En septembre 1993, alors âgé de 20 ans, il fait une chute à moto et se retrouve paraplégique, touché en D6. 

Serge Klipfel passera 8 mois au centre de rééducation Clémenceau de Strasbourg. A présent en fauteuil, il y découvre de nouveaux sports : le ping-pong, le tennis, le badminton, le basket, qu’il pratiquera ensuite pendant près de 15 ans à un niveau national.

Il y fait aussi de belles rencontres, notamment quatre amis, handi eux aussi, avec qui il décide de partir en voyage au Maroc en 1995. Pendant un mois et demi, ils parcourent le pays en van et en fauteuil roulant. Loin du cocon familial et du confort, les 5 amis se surpassent, s’entraident, appréhendent ensemble leur handicap encore récent.

Les difficultés rencontrées lors de ce voyage les renforcent, et confirment un sentiment que Serge éprouve depuis ses débuts en fauteuil : les fauteuils classiques ne sont adaptés ni à son quotidien, ni à ses pratiques sportives, et encore moins aux sols caillouteux et aux terrains accidentés parcourus au Maroc.

C’est le déclic : Serge doit créer un nouveau fauteuil. Fort de ses compétences en dessin industriel, il imagine un prototype.

IDBUZZ Saison 2 / 26 / G2M

La naissance du TraceS

L’idée est là : Serge Klipfel souhaite créer un fauteuil roulant en prolongement avec le corps, avec un châssis discret entre les jambes se terminant par une troisième roue située à l’avant sous les pieds. L’amortisseur sous l’assise permet un fauteuil plus confortable et maniable. Les roues latérales sont réglables selon deux angles pour s’adapter à toutes les situations. Autre élément indispensable : la coque. Touché au-dessus des abdominaux, Serge imagine une coque adaptée et une assise réglable en hauteur.

Serge dessine ses croquis et fabrique d’abord un prototype en bois pour avoir un premier rendu. Il rend visite à des professionnels de l’usinage pour fabriquer un vrai prototype.

 


 

Du prototype à la commercialisation

Ce premier prototype est très encourageant et les retours de l’entourage handi aussi. Ce projet au départ personnel prend une autre dimension. Son ami rencontré au centre de rééducation Stéphane Knoerr, comptable de métier, lui propose une collaboration. Ensemble, aidé par la compagne d’alors de Serge, ils montent des dossiers et remportent plusieurs prix et subventions. Le brevet est déposé une première fois en 2000. Après plusieurs versions, le fauteuil TraceS est finalisé en 2009, puis homologué par la sécurité sociale. Serge fonde la société 2KS, d’après les initiales des deux collaborateurs.
Pendant trois ans, Serge sous-traite la fabrication des éléments puis monte les fauteuils dans un atelier en Alsace.

Ne pouvant pas embaucher de personnel, Serge Klipfel recherche un partenaire : il est intégré au Groupe G2M, à Saumur, en décembre 2012. G2M est un groupe fort de 50 collaborateurs spécialisés dans la fabrication et la commercialisation de matériel à destination de personnes en situation de handicap.

La communauté des Traceurs

Accompagné par Mouvly, Serge sillonne à présent les routes à la rencontre des utilisateurs du fauteuil TraceS, les Traceurs, et de personnages inspirants aux aventures aussi singulières que la sienne.

La communauté des Traceurs compte actuellement plus de 200 membres et bien d’autres à venir ! Cette aventure humaine, c’est aussi la vôtre. Ce sont vous, les Traceurs, qui nous motivez, qui permettez de réinventer le TraceS. Merci à vous !

Serge est récemment monté à moto pour la première fois depuis son accident.